L039-opposition de deux grands gnraux et de deux Grandes Armes



Borodino.

Les historiens européens appellent la Bataille Borodino «Bataille de la Moscowa». La contradiction consiste non seuleument au titre de la bataille, mais aussi à la question «Qui a vaincu?»

Les deux parties se sont déclarées les vainqueurs de cette bataille. La Grande Armée a forcé l´Armée russe à se retirer et rendre Moscou. L’ Armée russe a quitté le champ de la bataille prête aux batailles suivantes. L’ Armée russe a perdu 44 mille personnes et les Français – 60 mille personnes.

Cela provoque que l´ armée russe a accompli un vrai exploit.

Elle a supporté toutes les attaques de l ’ennemi malgrѐs les grandes pertes. Aprѐs cette bataille la Grande Armée de Napoléon a perdu la foi de la victoire. Pour les Russes cette bataille est devenue le tournant. Dѐs ce moment la guerre est devenue patriotique. Tout le peuple russe y a pris part.

Napoléon disait: « De toutes mes batailles, celle de Borodino est la plus affreuse. Les Français se sont présentés dignes de remporter la victoire et les Russes – se nommer invincibles”.

La bataille de Borodino fair reférence à la riviѐre qui coulait non loin du champ. Elle s’ est déroulée le 7 septembre 1812 et a été la plus importante et la plus sanglante confrontation de la campagne de Russie. C ’est une attaque frontale de toute l’ armée française au centre des troupes russes sur les flêches de Bagration et sur la batterie de Raévski.

Les fortifications ont été pris par les Français et repoussées par les Russes 6 fois.

Le combat acharné a duré 6 heures. Les forces de deux parties ont été à peu prѐs égales. L’ armée russe comptait 120 mille personne et 640 canons. Napoléon avait 135 mille personne 587 canons.

Leurs buts étaient différents. Napoléon tachait de detruire l ’armée russe et prendre Moscou. Koutouzov voulait affaiblir l ’ennemi. La bataille a pris fin avec la retraite des Russes. A la confѐrence de Fili le chef de l ’armée russe a décidé de se retirer et laisser Moscou pour conserver l’ armée russe. Le 14 septembre les Français sont entrés à Moscou, mais la ville était déserte et incendie par les partisants russes. Napoléon ibcapable de vaincre un ennemi étant devenu victime du terrible hiver russe a donné l’ ordre de la retraite.



sitemap
sitemap